Le blog de Jackie Caffier - Espace poétique divin

Aller au contenu

La peine de mort

Espace poétique divin
Publié par dans Poèmes · 10 Novembre 2020
La peine de mort, ou peine capitale, est une peine prévue par la loi consistant à exécuter une personne ayant été reconnue coupable d'une faute qualifiée de « crime capital ». La sentence est prononcée par l'institution judiciaire à l'issue d'un procès. En l'absence d'un procès, ou dans les cas où celui-ci n'est pas réalisé par une institution reconnue, on parle d'exécution sommaire, d'acte de vengeance ou de justice privée. La peine de mort est diversement considérée selon les époques et les régions géographiques.
Elle est prévue dans les textes de loi de 83 pays, mais seuls 23 des 198 pays du globe ont procédé à des exécutions en 2014. En 2020, 115 pays sont abolitionnistes, dont 106 pour tous les crimes. La peine de mort est une sanction reconnue bien que réprouvée par les institutions internationales comme l'Organisation des Nations unies (ONU) ou la Cour européenne des droits de l'homme. Les États abolitionnistes sont aujourd'hui majoritaires (105), mais ils ne représentent qu'une minorité de la population mondiale. Parmi les démocraties industrialisées, seules deux la pratiquent : les États-Unis (28 États sur 50) et le Japon.
Au plan international, le , l’Assemblée générale de l'ONU a adopté la résolution 62/149 appelant à un moratoire sur les exécutions dans le monde. Cette résolution (comme les autres résolutions de l'ONU) n'a pas de valeur contraignante mais peut être vue comme le signe que la majorité des États souhaite remettre en cause la peine de mort. Cependant huit des dix pays les plus peuplés ont voté contre la résolution. Elle a été renouvelée en 2014.

La peine de mort

Dans ce monde assoiffé de vengeance et de sang
OEil pour oeil, dent pour dent vraiment !
Les justiciers décident de la mort de pauvres gens
Condamnations à tous les vents
Couloir de la mort, hommes et femmes souffrant des années durant
Lapidation des femmes, violemment
Exécution capitale au soleil levant
Failles dans la justice condamnant aussi des innocents
Ces hommes dans le passé ont commis des actes terrifiants
Ont le droit de se reconstruire ou de rester en prison leur vie durant
Que faites-vous de la dignité humaine !
Ont-ils du coeur, ont-ils une Âme ?
Je le crois, cinq pour cent de bon
Les déclarations des droits de l'homme, qu'en faites-vous ?
Que celui d'entre vous qui est sans pêché
Soit le premier à lui jeter la première pierre
Non à la peine de mort !



Aucun commentaire

Retourner au contenu